• English
  • French

Rebound Effects and ICT: A Review of the Literature

Knowledge
  • fr
  • Download as PDF
Daniel Kaplan

By Daniel Kaplan

Link to an online resource : http://gossart.wp.mines-teleco... ( English)

Attached file : Rebound_Effects_and_ICT.pdf ( English)


Une synthèse efficace des 3 types "d'effets rebond" quand les TIC permettent de gagner en efficience énergétique

Rebound Effects and ICT: A Review of the Literature

Gossart, Cédric : Rebound Effects and ICT: A Review of the Literature. In: Hilty, L.M., Aebischer, B. (eds.) ICT Innovations for Sustainability. Advances in Intelligent Systems and Computing 310. Springer International Publishing (2015)

A partir d'une "revue de littérature", Cédric Gossard de l'Institut Mines Télécom propose une description synthétique et précise des différentes catégories d'effets-rebond qui peuvent se manifester à la suite d'un gain en efficience énergétique - et dont les effets paraissent particulièrement prononcés dans le contexte de technologies "génériques" telle que les TIC, qui exercent des effets sur l'ensemble de l'économie et de la société :

  • Effets directs : le gain en efficience (énergétique par exemple) permet d'abaisser le prix d'une ressource et par conséquent, en accroît la demande. Ces effets sont manifestes dans l'informatique elle-même, où ils accélèrent le renouvellement des matériels ainsi que la diffusion d'appareils électroniques spécialisés ("objets communiquants")
  • Effets indirects : les économies obtenues grâce à l'efficience croissante d'une ressource sont redépensées ailleurs. Exemple : le télétravail invite les gens à s'installer plus loin (donc à conduire sur de plus longues distance), à mieux équiper leur domicile, à s'acheter une imprimante personnelle, à effectuer d'autres déplacements familiaux en voiture...
  • Effets systémiques à l'échelle de l'économie : la baisse des coûts induit des changements structurels dans la production et la consommation. La baisse du prix de l'essence à ainsi produit l'étalement urbain au profit de l'automobile. S'agissant des TIC, on peut citer les effets de l'accélération des rythmes, ceux de l'individualisation des formes de consommation et de travail, la sophistication des marchés financiers et ses effets sur l'économie...

Conclusions : d'une part, "les stratégies en matière d'efficience énergétique ne peuvent pas reposer entièrement sur des changements techniques" et doivent intégrer ces effets, autrement dit, se préoccuper de l'allocation des gains de productivité. D'autre part, la recherche de l'efficience énergétique n'a de sens que complétée par une stratégie de réduction nette des besoins en énergie.

 


Please login to contribute.
If you do not have an account yet, this is very quick! Create my Transitions² contributor account