• Anglais
  • Français
 Fil RSS

Actus

  • Barcamp Transitions2

    • fr
    • Télécharger en PDF

    Depuis le 05 Dec 2015 à 10:30
    Jusqu'au 05 Dec 2015 à 17:30



    Barcamp Transitions2

    “Mettre la puissance transformatrice du numérique au service de la transition écologique !”

    Le Conseil national du numérique (CNNum) et Transitions2 ont lancé un appel à engagement pour explorer la convergence entre les transition écologique et numérique. Acteurs du numérique et de l'écologie, les auteurs y expriment ce qu’ils partagent, mais aussi ce sur quoi ils souhaitent progresser ensemble. L’appel esquisse des valeurs communes qui pourraient être les bases d’ un débat ouvert sur les potentialités de rapprochement - mais aussi les contradictions qui subsistent - entre les deux “grandes” transformations contemporaines.

    Pour Daniel Kaplan, membre du CNNum et cofondateur de la Fing, “si la transition écologique doit être notre horizon incontournable, la dégradation continue de l’environnement démontre qu’elle sait mieux décrire son but que son chemin”. La transition numérique à l’inverse, est identifiée comme “le point commun des transformations contemporaines et quotidiennes de nos sociétés”, alors même qu’elle parvient difficilement à “poursuivre un objectif collectif particulier”. Les auteurs ont joint à cet appel un glossaire “pour mieux se comprendre” ainsi que des exemples de projets emblématiques, “pionniers de la convergence entre écologie et numérique”. Ils seront présents à NUMA le 5 décembre et présenteront leur démarche lors de tables rondes de 10h30 à 12h00.

    Vous portez un projet, une vision, une initiative,... qui fait le lien entre transition numérique et transition écologique ? Vous vous sentez concerné par notre appel et les valeurs qu’il porte ?

    Avec le soutien actif de Numa, venez partager vos idées, venez présenter des projets que vous portez ou qui vous tiennent à coeur, venez inventer de nouveaux défis, de nouvelles formes d’actions possibles. Rendez-vous le 5 décembre  !

     

    Déroulé du Barcamp (inscriptions ouvertes jusqu’à la limite des places disponibles)

    Samedi 5 décembre 2015
    Au NUMA
    39 Rue du Caire, 75002 Paris

    10h30 - 12h00
    Table ronde animée par Walter Bouvais, avec notamment Marguerite Grandjean (OuiShare), Tamer El Aidy (Les Petits Débrouillards), Serge Abiteboul (Inria), Damien Demailly (IDDRI), Daniel Kaplan (Fing)

    13h30 - 14h
    Introduction & choix des ateliers

    14 h - 15 h 20
    1ère série d’ateliers

    15 h 30-  16 h 50
    2ème série d’ateliers

    17 h - 17 h 30
    Restitution des ateliers et discussions

    en présence des partenaires Transitions2

     

     

     

    Les sujets traités lors d’un Barcamp sont définis par les participants eux-mêmes.

    Ils pourront être traités dans deux types d’ateliers : des ateliers “défis”, dont l’objectif sera d’identifier des enjeux spécifiques de la convergence entre transition écologique et numérique, ainsi que des ateliers “projets”, au cours desquels des porteurs de projets pourront appeler d’autres personnes à contribuer et enrichir leurs idées.

    Vous pouvez vous inscrire dès maintenant au barcamp via : http://paris.numa.co/Evenements/Barcamp-Transitions2


    Réagir / Afficher les réactions (0)

  • Atelier de prospective numérique, data, écologie et territoire

    • fr
    • Télécharger en PDF

    Depuis le 02 Dec 2015 à 16:00
    Jusqu'au 02 Dec 2015 à 18:00



    Atelier de prospective numérique, data, écologie et territoire

    Chasse aux données environnementales de vos territoires au Forum des Interconnectés 

    Le 2 décembre à Lyon

     

    Dans le cadre du Forum des Interconnectés et de la démarche Transitions² partez avec nous à la chasse aux données environnementales de vos territoires !

     

    Comment associer citoyens et acteurs publics à la transition écologique de leurs territoires ? Dans quelle mesure les données peuvent-elles ouvrir de nouvelles voies pour atteindre cet objectif ?

    Et si nous commencions, pour de vrai, par identifier, cartographier, collecter… l’ « univers de données » actionables pour outiller les stratégies écologiques des territoires en collaboration avec les citoyens comme nous y invite le défi AgirLocal de Transitions² 

    • Vous êtes inscrits aux Forum des Interconnectés, le rendez-vous des territoires innovants ?
    • Vous êtes intéressés par le sujet ?

    Retrouvez-vous nous pour un atelier Infolab Citoyen - en mode Datablitz  le 2 décembre de 16h à 18h au Forum des Interconnectés, à Lyon, Centre des congrès - Cité Internationale; 50 Quai Charles de Gaulle, 69463.

    Participer

    >> S'inscrire au Forum des Interconnectés <<  (nécessaire pour participer à l'atelier)
    >> S'inscrire à l'atelier <<

    En savoir plus sur Transitions² "Relier transition écologique et transition numérique" et le Défi AgirLocal :


    Réagir / Afficher les réactions (0)

  • Informatique, Open Source et écologie

    • fr
    • Télécharger en PDF
    Informatique, Open Source et écologie

    Session "Open Source écologique by design" à #fossa2015

    La Fing était partenaire d’Inria pour l’édition 2015 de la conférence fOSSa, aux côté de l’université de Nantes et de la Cantine Numérique de Rennes. Dans ce cadre elle a organisé une session (atelier Open source écologique "by design", keynote et débat) informatique et transitions écologiques le 24 septembre.

     

    La conférence fOSSa 2015 nous a permis de nous intéresser à ce que les informaticiens ont à dire sur le changement climatique, à ce que les acteurs du libre et de l'open source, les hackers et les makers, ont à apporter à la COP21.

    Aujourd'hui, l'apport écologique du numérique, libre ou pas, est au mieux discutable. D'un côté, il outille les modèles climatiques et il contribue à "découpler" en partie croissance économique et consommation de ressource. De l'autre, il consomme de l'énergie et des ressources rares et surtout, il contribue à pérenniser notre mode non soutenable de consommation et de production.

    En quoi le libre et l'open source, le DIY, le peer to peer, peuvent-ils changer la donne ? Concrètement, au-delà des discours ? Dans quels domaines sont-ils vraiment porteurs d'autres manières de produire, consommer, mesurer la valeur… ? Quelles pratiques, quels mécanismes réellement alternatifs outillent-ils ? Quelles seraient les conditions pour aller beaucoup, beaucoup plus loin ? Y a-t-il des contre-exemples et que peut-on en apprendre ?

    Une invitation à agir : Placer la transition numérique au service de la transition écologique

     

    Daniel Kaplan, délégué général de la Fing, dans une keynote introductive, s’est intéressé aux apports possible de l’open source à l’écologie, des apports qui ne vont pas de soi… tout en invitant à l'action.

    La transition écologique a un objectif clair , mais ne sait pas comment l'atteindre. La transition numérique transforme tout, mais ne sait pas en quoi. Chacune de ces transitions a besoin de l'autre ! Pouvons-nous mobiliser le pouvoir transformateur des technologies, pratiques et cultures numériques pour faire avancer la transition écologique ? Pouvons-nous rendre la transition écologique accueillante, disruptive, passionnante, motivante - et même aussi addictive - que la transformation numérique !? Le programme et la plate-forme Transitions² entend atteindre cet objectif. 

    L'informatique, levier de la transition écologique, vraiment ?

     

    Un débat animé par Jacques-François Marchandise, Fing, a prolongé la discussion : "L'informatique, levier de la transition écologique ou du green washing ?"

    Christine Morin (Inria), Matthieu Clavier (Nantes métropole), et Daniel Kaplan ont pris part à cet échange.

    Comment l’open source peut aider à aller vers des objectifs de facteurs 4 ? 

     

    Quelles sont les façons dont le numérique, l’open source en particulier peut nous aider à aller vers des objectifs de facteurs 4 (réduction massive de la consommation de ressources non renouvelables et des déchets, de l’ordre de 75% voire plus) ? En partant du principe qu’il ne suffira pas d’optimiser les systèmes tels qu’ils sont. Nous avons conduit deux ateliers qui se sont emparés de deux vecteurs écologiques assez différents, que nous avions qualifiés parmi d’autres :

    • l’un a travaillé à partir des comportements, des aspirations des personnes, des usagers, des collectivités autour de la frugalité, (comment la demande peut changer les choses), 
    • l’autre a travaillé autour de la question de l’économie circulaire et de la durabilité du cycle de vie. Nous avons produits deux mini scénario de prospective fiction que nous vous invitons à découvrir et commenter.
       

     

    La session en tweets et en image :

    [View the story "Un open source écologique by design, vraiment ?" on Storify]

     

     


    Réagir / Afficher les réactions (0)

  • Accélérateur "Respire ta Ville"

    • fr
    • Télécharger en PDF

    Depuis le 10 Dec 2015 à 10:30
    Jusqu'au 11 Dec 2015 à 16:00



    Accélérateur "Respire ta Ville"

    Et si l’action citoyenne, l’innovation et l’action publique, se conjuguaient au service d’une connaissance et d’une action partagées sur le lien entre qualité de l’air et santé ?

    Dans le cadre d'un accélérateur avec le Réseau Villes Santé de l'OMS

    Les 10 et 11 décembre prochains, pendant la COP 21, quelques 60 innovateurs, chercheurs, professionnels de la santé et de l'environnement... se rassemblent pour challenger et accélérer des projets innovants autour de la santé liés à la qualité de l'air.

    L'enjeu : faire se rencontrer des représentants du Réseau Villes Santé de l'OMS et des innovateurs, pour imaginer et mettre en place des scénarios d'expérimentation.

    De grandes villes ont déjà confirmé leur participation : Grand Nancy, Grenoble, Marseille, Montreuil, Mulhouse, Nantes, Paris, Rennes, Strasbourg. 

    Déroulement

     

    Jeudi 10 décembre

    • 10h30-11h30 : plénière d'ouverture
    • 11h30-12h30 : parcours commenté : territoires, projets, expert
    • 12h30 : déjeuner
    • 14h : "BarCamp" des défis et des expertises
    • 17h-18H30 : Fab Lab temporaire "on ouvre le capot"
    • 18h45-20h : Scène des possibles : pitch de 10 innovateurs

    Vendredi 11 décembre

    • 9h15-12h15 : accélérateur des possibles : écouter, challenger, faire grandir 10 projets innovants autour de la santé et de la qualité de l’air
    • 12h30-13h30 : repas de travail entre équipes
    • 13h30-15h : atelier de scénarisation d’expérimentation
    • 15h30-16h : restitution des groupes
    • 16h : clôture de l’accélérateur

    > S’inscrire à l’événement (entrée libre sur inscription)

    3 défis à relever :

    • Défi n°1 : La qualité de l'air intérieur

    "En 2020, transports publics, habitations, écoles, bureaux, commerces… ont une qualité de l'air 10 fois meilleure, et 10 fois plus d'acteurs y ont contribué"
     

    • Défi n°2 : mesure et compréhension de la qualité de l'air

    "En 2020, 100 fois plus de capteurs urbains en ville et 100 fois plus de citoyens et d'acteurs en retirent de l'information utile pour eux-mêmes et pour la ville"

    • Défi n°3 : Agir autrement sur la qualité de l'air

    "En 2020, 100% décisions en matière de santé et de qualité de l'air sont appuyées sur de la connaissance partagée"

    Appel à candidature 

    Vous avez un projet innovant dans le domaine de la qualité de l’air qui relève un de ces défis ?

    > Faites-le connaître via le formulaire (ou remplissez le formulaire directement ci-dessous)
     

    Sous la houlette de la Fing, des séances de brief et d’accompagnement seront proposées en vue d’un travail approfondi les 10 et 11 décembre pendant l’événement « Accélérateur de projets ».

    Vous pouvez aussi participer à l'événement, découvrir les projets, échanger avec les représentants du Réseau Villes Santé de l'OMS.

    Contact : Denis Pansu - dpansu@fing.org

    A PROPOS DU PROJET « RESPIRE TA VILLE »

     

    Initié par le Réseau des Villes Santé OMS et la Fing, le projet Respire ta Ville propose de créer un accélérateur afin de stimuler, révéler, connecter et accélérer des approches innovantes reliant santé et qualité de l'air.

    Sa force est de mobiliser ensemble toutes les parties prenantes, dans un contexte qui invite à la collaboration et la coproduction : citoyens, acteurs publics, innovateurs, chercheurs, professionnels...

    Précision sur le calendrier global :

    • Défis : en octobre, des villes engagées dans l'innovation sur le lien entre qualité de l'air et santé lancent des défis ;

    • Projets : des innovateurs (qu'ils soient entreprenariaux, publics, associatifs… individuels ou collectifs) proposent des projets – a minima déjà un peu formalisés et dépassant le stade de l'idée ;

    • Accélération : avant et pendant la COP21, une communauté se forme pour accélérer ces projets, autour de leurs porteurs et des "lanceurs" de défis. Le temps fort : 2 jours entiers dédiés pendant la COP21 les 10 et 11 décembre à Paris.

    • Scénarios d'expérimentation : ces rencontres aboutissent à des scénarios d'expérimentation définissant comment les parties prenantes pourraient s'engager dans l'expérimentation des usages "in-situ", sur des territoires urbains.

    • Présentation publique : le Réseau français Villes Santé présente les expérimentations engagées lors des Assises de la Qualité de l’Air à l’automne 2016.

    Respire ta ville Partenaires


    Réagir / Afficher les réactions (0)

  • Atelier Roumics "Territoire, action publique et transition"

    • fr
    • Télécharger en PDF

    Depuis le 09 Oct 2015 à 09:00
    Jusqu'au 09 Oct 2015 à 17:00


    Lien vers une ressource en ligne : http://www.roumics.com/les-rou... ( Français)


    Atelier Roumics "Territoire, action publique et transition"

    Contribution au défi AgirLocal

    >> INSCRIPTION À L'ATELIER

    Penser et amener la transition dans l’action publique

    Atelier 14h-17h 
    Comment l’acteur public peut-il accompagner, impulser les initiatives de transition ? 
    A l’aide du jeu développé par la FING, l’atelier propose une approche inspirante et ludique d’aborder les questions liées à l’action publique dans la transition. 

     

    JPEG










     

     

    Nous prenons notamment appui sur les initiatives lommoises, inscrites dans le projet « Lomme en Transition » : alimentation, énergie, solidarité : comment accélérer le développement ? quels freins ? quels facteurs de réussite ? quelle place pour le numérique ? quelle place pour l’acteur public ?

    L'atelier sera animé par Catalyst et la FingIl s'appuiera sur le défi AgirLocal

     


    Réagir / Afficher les réactions (0)

  • AMI-FEST : "Un numérique écologique by design" - Le 15 octobre, à Aix-en-Provence

    • fr
    • Télécharger en PDF

    Depuis le 15 Oct 2015 à 00:00
    Jusqu'au 15 Oct 2015 à 00:00


    Lien vers une ressource en ligne : http://challengeinnovation.fr/... ( Français)


    AMI-FEST : "Un numérique écologique by design" - Le 15 octobre, à Aix-en-Provence

    100 chercheurs, designers, artistes, entrepreneurs, acteurs publics, … relèvent le défi d’un numérique "écologique by design"

    "La transition écologique est notre horizon, notre objectif mais 30 ans de déceptions nous obligent à admettre qu’elle sait mieux décrire son but, que son chemin.
    La transition numérique est notre quotidien, notre levier... mais c’est une force sans but, qui transforme tout ce qu’elle touche, sans trop savoir en quoi.

    L’une a le but, l’autre le chemin.Et si l’on reliait enfin les deux grandes transitions contemporaines ?”

    (Extrait du manifeste Transitions²)

    Le numérique et l'informatique (comme métier, fonction, filière, ensemble de techniques…) sont le plus souvent montrée du doigt comme une partie du problème : ils optimisent, accélèrent, complexifient des processus mondialisés qui se soucient souvent peu des cycles courts tout en produisant leur propre empreinte écologique.

    Et si le numérique était aussi une partie de la solution ?
    Quels outils de mesure, quels leviers, quelles méthodes pourraient-ils être mis au service d’un numérique qui contribuerait de manière décisive à la transition écologique ?

    Le 15 octobre à l’Ecole Supérieure d’Arts d’Aix-en-Provence, une centaine d’innovateurs, chercheurs, entreprises, acteurs publics, designers… relèvent le défi d'un numérique écologique by design.

    >> S'INSCRIRE A L'EVENEMENT

    Substitution, dématérialisation radicale, transformation de modèles économiques et sociaux, recyclage…
    Autant de pistes radicales, systémiques que nous vous proposons d'explorer, ensemble lors de cet atelier créatif.

    L'enjeu : élaborer, ensemble, des pistes d’action et des scénarios prospectifs inédits.

     

    Infos pratiques

    Transitions² : « Vers un numérique écologique by design »
    Jeudi 15 octobre 2015, 9h - 17h30, suivi de l'inauguration de l’exposition Nouveaux Regards au Pavillon de Vendôme
    Ecole supérieure d’Arts d’Aix-en-Provence, 1 Rue Emile Tavan, 13100 Aix-en-Provence (au Centre-ville d'Aix)

    >> S'INSCRIRE A L'EVENEMENT

    Cette journée s'inscrit dans le cadre de nouvel évènement AMI-Fest les 15 et 16 octobre 2015, conçu par AMPM Innov et la FING, avec le soutien de la Communauté du Pays d’Aix et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et en partenariat avec l'Ecole supérieure d’Arts d’Aix-en-Provence.

     

    A propos de Questions Numériques

    A l’intersection des innovations techniques, des mutations économiques et des transformations sociales, quelles sont les “Questions numériques” qui marqueront les années à venir ?

    Les ateliers de prospective Questions Numériques proposent d'explorer ensemble les transformations systémiques qui s'engagent.

    En 2015-2016, "Questions numériques" s'incarne par le programme Transitions² lancé en juin 2015 par la Fing , les Petits Débrouillards, Oui Share, Coalition Climat 21, Place to B, Terra Eco.


    Réagir / Afficher les réactions (0)

  • Transitions² à fOSSa2015

    Depuis le 24 Sep 2015 à 15:00
    Jusqu'au 24 Sep 2015 à 19:00



    Transitions² à  fOSSa2015

    Vers une informatique « écologique by design », la conférence fOSSa d’Inria s’intéressera au 1er défi abordé par le projet Transitions2

    Vers une informatique « écologique by design », la Conférence fOSSa d’Inria, s’intéressera au premier défi abordés par le projet Transitions2 :

    • Worskhop :  En quoi le numérique peut faire levier massif sur la transition écologique »  : quelles sont les contributions possibles de l’informatique - technologie, secteur et fonction - à des effets de leviers massifs pour la transition écologique ?
    • Keynote : Transitions2, placer la transition numérique au service de la transition écologique, Daniel Kaplan
    • Table-ronde : L'informatique, levier de la transition écologique ou du green washing ?
    • Avec notamment Christine Morin (Inria), Matthieu Clavier (Nantes métropole), Jacques-François Marchandise (Fing)

    Toutes les informations sur #fOSSa2015, Free Open Source Software for Academia
    Inscription nécessaire

    fOSSa est une étape du défi
     

    Réagir / Afficher les réactions (0)